Tout comprendre sur la reprise de voiture d’occasion

L’alternative de reprise de voiture a beaucoup évolué en France ces dernières années. Il y a même certains professionnels qui proposent des services gratuits liés à cette reprise. Avant de contacter un professionnel pour cette opération, on vous fait le point sur cette reprise.

Le fonctionnement de la reprise de voiture

Pour faire simple, la reprise de voiture consiste au rachat de la voiture et ceci peut s’accompagner ou non de l’acquisition d’une nouvelle voiture. Il est à préciser que pour la nouvelle voiture, vous pouvez choisir une voiture neuve ou une voiture d’occasion. Dans la plupart des cas, ce sont les concessionnaires qui proposent ce type d’opération. Pour la reprise de sa voiture, notamment pour l’estimation de reprise de son véhicule, le concessionnaire va se baser sur la cote et des différents modes de calculs. Pour l’achat de la nouvelle voiture, il peut vous proposer une réduction de prix et c’est là que la reprise peut être intéressante.

A lire aussi : Quelle batterie choisir pour une Peugeot 2008 ?

La reprise et les formalités administrative

Vous devez savoir que la reprise de voiture s’accompagne des mêmes formalités administratives comme si vous allez vendre votre voiture à un particulier. Cependant, le concessionnaire va grandement alléger ces formalités, car c’est lui qui va s’en occuper d’une bonne partie. Ceci dit, vous devez quand même lui remettre certains documents dont :

A lire en complément : Pourquoi opter pour des chaussettes neiges pour ses pneus ?

  • Le certificat d’immatriculation,
  • Le certificat de non-gage,
  • Le formulaire CERFA rempli et signé,
  • Le certificat de cession,
  • Le procès-verbal de contrôle technique si votre voiture a une plus de quatre ans.

Si vous prenez une nouvelle voiture auprès du concessionnaire, normalement, c’est vous qui devez vous occuper de l’enregistrement et pour ceci, vous avez un mois. Si vous roulez avec l’ancienne carte grise au-delà des 30 jours, vous risquez une amende de 750 euros.

Les différents types de reprises de voiture

Vous devez comprendre que lorsqu’un professionnel vous propose une reprise auto, l’offre n’est pas toujours le même. Oui, on distingue différents types de reprises de voiture dont :

  • La reprise sèche ou la reprise cash : ici, il n’y a pas d’obligation d’achat suite à l’opération de reprise. Ceci dit, le professionnel va tout simplement racheter votre voiture en vous présentant une offre. Vous devez comprendre que là, le rachat se fera dans les meilleurs délais, mais pour ce qui est du prix, il est souvent légèrement en dessous du prix du marché. Dans ce cas, vous pouvez toujours faire une négociation,
  • La reprise en concession ou en garage : pour ce cas, on vous proposera un prix pour la reprise et une nouvelle voiture à acheter. L’option d’achat est obligatoire suite à la reprise et la voiture proposée peut être neuve ou d’occasion. Vous devez faire votre choix dans le parc du concessionnaire. L’avantage réside dans le fait que le concessionnaire peut vous faire un bon prix pour la nouvelle voiture, mais le souci, c’est que dans son parc, vous n’allez pas forcément retrouver la voiture qui vous convient.

Les avantages et inconvénients de la reprise de voiture d’occasion

La reprise de voiture d’occasion est une opération qui présente des avantages et des inconvénients. Si vous êtes sur le point de vendre votre véhicule, vous devez donc prendre quelques éléments en compte :

• Rapidité : La reprise permet un gain de temps considérable, car elle évite la recherche d’un acheteur potentiel, la gestion des négociations et l’attente du paiement.
• Simplicité : En optant pour cette solution, vous bénéficiez d’une prise en charge complète. Aucune démarche administrative ne sera demandée et un professionnel s’occupera de tout (contrôle technique, évaluation du prix…).
Prix attractif : Le professionnel qui effectue la reprise prendra en compte différents critères (l’état général du véhicule, son kilométrage…) pour calculer une offre intéressante.

Prix inférieur à celui proposé par un particulier : Il faut savoir que dans le cadre d’une reprise auto professionnelle, le prix offert sera souvent moins élevé qu’un achat réalisé entre particuliers ou via une vente aux enchères.
• L’impossibilité de choisir son acheteur : Dans ce cas-là c’est surtout si on choisit la reprise auprès d’un garage concessionnaire que les choix sont limités aux modèles disponibles chez le revendeur avec qui on traite. Ce qui peut réduire vos chances de trouver le véhicule qui correspond à vos attentes.
Impossible de négocier sur l’offre proposée : Les offres sont souvent non-négociables, ce qui peut être frustrant si vous pensez que votre voiture vaut plus cher que la proposition du professionnel.

Malgré les inconvénients liés à la reprise auto professionnelle, vous devez noter qu’elle reste une solution pratique et rapide pour se débarrasser d’un véhicule encombrant. Elle conviendra notamment aux propriétaires souhaitant revendre leur voiture rapidement sans avoir à s’occuper des démarches fastidieuses comme les annonces en ligne ou encore les rendez-vous avec des prospects potentiels.

Comment estimer la valeur de sa voiture pour une reprise réussie

Avant de procéder à la reprise d’une voiture, pensez à bien vous tenir informé des tarifs pratiqués sur le marché. Pour cela, vous pouvez consulter différents sites web spécialisés dans la vente et l’achat de voitures d’occasion ou encore effectuer une recherche rapide sur internet.

• Prenez en compte l’état général du véhicule : Le kilométrage parcouru, l’état des pneus et des freins ainsi que l’intérieur peuvent influencer considérablement la valeur d’une voiture lorsqu’elle est mise en vente. Avant toute chose donc, pensez à faire un tour complet du propriétaire afin d’évaluer précisément son état actuel.

• Consultez les cotes automobiles : Les cotes automobiles sont un outil indispensable pour évaluer la valeur marchande d’un véhicule. Elles prennent notamment en compte la marque, le modèle et sa date de mise en circulation.

• Faites appel à un expert automobile : Si vous n’êtes pas sûr(e) que votre estimation soit juste ou si vous voulez être fixé(e) avant tout engagement avec un professionnel, il peut être intéressant de faire appel à un expert automobile qui se chargera d’établir une expertise complète incluant tous les critères mentionnés ci-dessus.

Sachez aussi que certains professionnels offrent gratuitement ce type de service (souvent limité à une estimation en ligne) pour faciliter la prise de décision du propriétaire concernant la reprise. Une fois l’estimation réalisée, vous pouvez alors contacter le professionnel de votre choix et négocier avec lui un prix juste et équitable.

Pour réussir au mieux la reprise d’une voiture d’occasion, il est indispensable de s’informer sur sa valeur réelle et les prix pratiqués sur le marché actuel. N’hésitez pas à consulter différentes sources afin d’avoir une idée précise de cette dernière avant toute démarche auprès des professionnels.

Les critères pris en compte lors de l’évaluation de la voiture pour la reprise

La reprise d’une voiture d’occasion est une transaction qui implique plusieurs critères. Les professionnels de l’automobile prennent en compte différents éléments dans leur évaluation du véhicule. Voici les principaux critères pris en compte :

• L’état général de la voiture : c’est le principal critère pour déterminer la valeur marchande d’un véhicule lorsqu’il s’agit d’une reprise. Effectivement, plus la voiture sera en bon état, plus elle aura de la valeur sur le marché.

• Le modèle et l’âge de la voiture : les modèles récents seront souvent mieux valorisés que ceux qui ont quelques années au compteur. De même, certains modèles sont plus recherchés que d’autres et donc plus chers à l’achat.

• La motorisation et les options : certains propriétaires auront équipé leur véhicule avec des options supplémentaires comme un GPS intégré ou des sièges chauffants, par exemple. Ces éléments peuvent modifier considérablement sa valeur lorsqu’elle est mise en vente.

• L’historique d’entretien du véhicule : il n’est pas rare qu’un professionnel demande aussi à voir l’historique complet des entretiens effectués sur votre auto afin d’en déduire si elle a été bien entretenue ou non.

Pour une estimation juste de votre voiture avant toute démarche auprès des professionnels, veillez donc à rassembler toutes ces informations essentielles concernant son histoire (carnet d’entretien notamment), ses caractéristiques et son état actuel. Vous pourrez alors justifier sereinement votre prix auprès du professionnel de l’automobile que vous aurez choisi pour la reprise.

Le processus de reprise d’une voiture d’occasion repose sur une évaluation minutieuse du véhicule à partir de plusieurs critères. Cela permettra aux professionnels de déterminer le juste prix pour cette transaction qui doit être bénéfique pour les deux parties prenantes. En tant que vendeur, vous devez fournir ces informations lorsque vous envisagez une reprise.

Les alternatives à la reprise de voiture d’occasion : vendre à un particulier ou à un professionnel

Au-delà de la reprise de voiture d’occasion, il existe deux autres options pour vendre son véhicule : la vente à un particulier et la vente à un professionnel.

• La vente à un particulier peut sembler avantageuse car le prix obtenu est souvent plus élevé que lors d’une reprise. Cette option nécessite une grande disponibilité ainsi qu’une certaine connaissance en matière de transaction automobile. Effectivement, il faut être capable de rédiger une annonce détaillée et attractive pour attirer les acheteurs potentiels, répondre aux appels téléphoniques ou aux messages des intéressés et organiser des visites du véhicule.

La transaction entre particuliers peut parfois s’avérer risquée : mauvaise foi, chèque sans provision… Pensez à bien vous décharger rapidement de votre voiture. Les professionnels sont en mesure de proposer une offre rapide et juste selon l’état général du véhicule. Ce mode de vente évite toute contrainte administrative liée à la cession du véhicule, comme la rédaction d’un certificat de cession ou encore l’annulation de l’immatriculation.

Attention aux arnaques ! Certains professionnels peu scrupuleux peuvent proposer des offres alléchantes sous prétexte qu’il y aurait soit-disant beaucoup trop de frais à engager pour remettre en état la voiture. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, pensez à bien vous renseigner sur le professionnel avec qui vous souhaitez traiter.

Pour choisir entre ces différentes options, pensez à bien prendre en compte les critères tels que le temps dont on dispose pour vendre sa voiture ainsi que son niveau de connaissance du marché automobile. Chaque mode diffère dans ses avantages et inconvénients et mérite une attention particulière afin d’optimiser la valeur marchande du véhicule.

à voir