Comment secourir un motard ?

Lorsqu’un conducteur de moto fait un accident, ce dernier peut perdre la vie s’il n’est pas vite secouru. Si vous êtes proche de la scène du sinistre, vous pouvez porter secours à ce motard. Pour y arriver, vous devez mener quelques actions qui doivent être minutieusement exécutées.

Le motard se relève tout seul après son accident

Si après son accident le conducteur de la moto se relève tout seul, vous devez vérifier que ce dernier ait toute sa tête. Pour cela, allez vers ce dernier et posez-lui des questions simples auxquelles il devra répondre. Voici quelques interrogations qui s’y prêtent au jeu.

A lire également : Comment se saluer entre motard ?

  • Quel est votre nom ?
  • Avez-vous mal quelque part ?
  • Souvenez-vous de ce qui s’est réellement passé ?
  • Quelle est la date d’aujourd’hui ?

Si ce motard n’est pas victime d’un traumatisme crânien, ce dernier répondra à toutes ces questions. Le cas échéant, demandez-lui tout de même de s’asseoir et d’attendre l’arrivée des secours que vous aurez appelé quelques minutes plus tôt.

Dans le cas où ce motard ne répond pas à toutes vos questions, vous saurez qu’il n’a pas toute sa tête. En face d’une telle situation, vous devez alerter les secours et rester auprès du blessé jusqu’à l’arrivée des pompiers. Votre présence lui fera un grand bien.

A lire aussi : C’est quoi un quad maga ?

Le motard ne peut visiblement pas se lever

secourir un motard

Après un accident de moto, il peut arriver dans des cas graves que le motard ne puisse pas se lever tout seul. Si vous sentez que ce dernier est visiblement touché, vous devez impérativement le faire asseoir ou l’allonger sur le côté. Une fois que cela est fait, vous devez prévenir les secours pour que ce dernier soit pris en charge. Attention, vous ne devez en aucun cas le laisser tout seul.

Dans la même veine, les experts du domaine recommandent avant l’arrivée des secours de dégager toutes les voies respiratoires du blessé. Vous devez donc enlever ou desserrer tout ce qui pourrait empêcher ce dernier de bien respirer. Cela vous permettra ainsi d’éviter d’assister à un cas d’asphyxie.

Par ailleurs, n’oubliez pas qu’après un accident, il y a toujours une montée d’adrénaline. Le motard touché peut être violent ; c’est donc à vous de le calmer et de trouver des mots pour l’attendrir afin de vous approcher de lui pour lui porter secours.

Ce sont quelques gestes simples qui vous permettront de sauver la vie d’un motard accidenté. Mais pour les exécuter, vous devez y mettre du vôtre afin d’éviter que le cas du conducteur de moto blessé ne s’aggrave.

à voir