Comment se saluer entre motard ?

Les motards disposent de divers signes qui leur permettent de se saluer entre eux. C’est une manière efficace de communiquer d’autant plus que cela ne peut se faire à cause du casque et du vent. Comment alors se saluer entre motards ? Voici quelques manières propres aux motards de se saluer entre eux.

Le salut lorsqu’on se croise

Les motards se saluent lorsqu’ils se croisent sur la route. Pour ce faire, ils se font un signe de la main gauche. Il peut s’agir de lever et de montrer la main à l’horizontale ou à la verticale et très à plat.

Lire également : Stratégies pour réduire l'usure des pneus de moto

Il est aussi possible de se saluer entre motards en gardant l’index et le majeur joint tout en levant la main. Un autre geste de salut consiste également à lever la main en gardant uniquement l’index pointé.

Pour ceux qui roulent à grande vitesse, il suffit de maintenir la main sur le côté et vers le bas pour saluer son homologue. Ici, vous pouvez faire un V avec deux doigts de la main gauche en guise de salut.

A découvrir également : Comment bien monter son intercom ?

Ce geste est l’un des plus mythiques d’autant plus qu’il était réalisé par Barry Sheene après chacune de ses victoires dans la course.

Lorsque la main gauche est extrêmement occupée, vous pouvez vous servir de votre pied gauche pour un bref salut.

Le salut quand on dépasse

Lorsque les motards se dépassent entre eux, le salut est différent. Ici, il se manifeste par un signe du pied droit. Ce signe est également valable pour un remerciement.

Il est surtout utile lorsqu’on roule à une trop grande vitesse et qu’on ne peut lever la main. Ce geste est à faire tout doucement et le pied doit être maintenu en l’air 2 à 3 secondes avant d’être ramené.

Vous pouvez aussi tourner légèrement la tête quelques secondes de sorte à ne pas lâcher la route des yeux. Une autre méthode de salut est de débrayer quand cela est possible dans le but de sortir la main droite. Avec une vitesse moins importante, vous pouvez facilement sortir votre main droite et saluer votre homologue.

Le salut avec le signe de tête

Le signe de tête est aussi valable pour se saluer entre motards. Il s’effectue le plus souvent en ville et est beaucoup plus adapté surtout aux débutants.

À un feu rouge par exemple, il suffit de garer derrière ou à côté d’un motard et faire ce signe avec un sourire si possible. Vous pouvez également saluer toutes les deux roues se trouvant sur votre passage avec ce signe.

Le salut en groupe

Le salut en groupe est l’une des pratiques les plus courantes dans le milieu motard. Elle permet de renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe entre les membres du groupe, qu’ils se connaissent depuis longtemps ou qu’ils viennent juste de faire connaissance.

Pour réaliser un salut en groupe efficace, pensez à saluer la personne se trouvant à votre droite ainsi que celle située à votre gauche. Le signe peut être une tape amicale sur l’épaule ou encore un hochement de tête respectueux. Les nouveaux venus doivent aussi être inclus dans le cercle pour ne pas créer une quelconque discrimination au sein du groupe.

Il faut noter que pendant la pratique du salut en groupe, il est impératif d’être attentif aux autres usagers de la route afin d’assurer notre sécurité à tous. En effet, il est facile pour des motards qui n’appartiennent pas au même club ou qui roulent différemment de confondre nos gestuelles avec celles utilisées par des groupes criminels tels que les gangs ou bandits.

Ainsi, le salut en groupe doit être empreint d’un esprit fraternel et bienveillant tout en restant vigilant quant aux éventuels dangers liés à notre passion commune : la moto.

Les différentes formes de salut dans la communauté des motards

Dans la communauté des motards, il existe différentes formules de salut qui varient en fonction du contexte et des habitudes locales. Voici les principales formules que vous pourrez rencontrer sur la route :

• Le signe de tête : C’est l’une des méthodes les plus courantes dans le milieu motard. Il s’agit tout simplement d’un hochement de tête respectueux adressé à un autre motard croisé sur la route. Ce geste symbolise l’appartenance à une même communauté passionnée par la pratique de la moto.

• Le V de la victoire : Cette forme de salut est souvent utilisée par les membres d’un même club ou association. Elle se caractérise par un geste en forme de V réalisé avec deux doigts levés vers le ciel, comme une invitation à profiter pleinement du moment présent.

• La main levée : cette méthode consiste à lever légèrement sa main gauche pour signifier son approbation ou sa bonne humeur et peut être accompagnée d’un simple sourire.

Il faut noter que chacune de ces méthodes est parfaitement légitime et qu’il n’y a pas réellement d’étiquette stricte concernant leur utilisation. Le choix dépendra surtout des préférences personnelles et du milieu motard auquel on appartient.

• Le pouce : au Royaume-Uni, les motards se saluent en levant leur pouce de la main gauche. Ce geste est souvent utilisé par les « bikers » britanniques.

• La poignée de main : dans certains pays comme le Canada, il est courant d’utiliser la poignée de main pour saluer un autre motard. Cette méthode témoigne d’une grande fraternité entre membres ou non des différents clubs.

Avant toute chose, sachez qu’il n’y a pas réellement de règles strictement établies concernant le salut entre motards. Chacun peut exprimer sa gratitude et son respect à sa manière en fonction notamment du contexte géographique où l’on parcourt notre route sur deux roues. Nous devons veiller à ne blesser personne et rester vigilants quant aux dangers potentiels liés à notre passion commune pour les deux roues qui nécessite une attention particulière sur nos routes communes.

Les erreurs à éviter lorsqu’on salue un autre motard

Il existe des erreurs à éviter lorsqu’on salue un autre motard. Voici quelques-unes d’entre elles :

Ne pas saluer : c’est l’une des plus grandes erreurs que vous pourriez commettre sur la route. Ignorer un autre motard qui vous salue peut être perçu comme de l’arrogance ou du mépris, ce qui risque de créer une tension inutile et non souhaitée entre les deux parties. Saluer est avant tout une marque de respect.

Enlever les deux mains du guidon : cette erreur est très courante chez les débutants, mais elle reste dangereuse car cela réduit votre contrôle sur la moto en cas d’imprévu sur la route. Il vaut mieux se contenter d’un signe rapide avec une seule main sans jamais quitter le guidon des yeux ni relâcher sa prise dessus.

Utiliser un geste vulgaire : il faut faire attention aux messages envoyés par certains gestes mal interprétés ou choquants, notamment quand nous circulons dans notre uniforme en public ou que nous sommes identifiés comme individus pratiquant la moto.

Nous ne recommanderons jamais assez de rester prudents et vigilants quant aux dangers potentiels liés à notre passion commune pour la moto au moment où nous prenons soin de saluer nos pairs.

Certains codes peuvent varier selon votre pays ainsi que les coutumes locales, soyez donc attentif(ve) aux habitudes routières pratiquées dans votre lieu géographique d’exercice, et au sein de votre club. Le plus important est la sécurité sur la route, ainsi que le respect entre motards.

L’importance de saluer en tant que membre de la communauté motarde

Pour les motards, le salut est bien plus qu’une simple marque de politesse. C’est un signe de reconnaissance et d’appartenance à une communauté qui partage la même passion pour les deux-roues. Le salut entre motards est donc très important, car il contribue à renforcer la solidarité et l’entraide au sein de cette communauté.

Lorsqu’un motard salue son camarade sur la route, cela témoigne non seulement du respect qu’il lui porte en tant que personne, mais aussi de l’amour qu’il voue à sa moto. Effectivement, nous sommes tous conscients des risques encourus sur nos machines lorsque nous roulons, mais c’est aussi ce qui fait partie intégrante de notre passion commune pour la moto.

Le salut permet aussi aux motards d’échanger leurs expériences et conseils. Les riders chevronnés peuvent ainsi conseiller les débutants ou partager leur savoir-faire avec ceux qui rencontrent des problèmes techniques particuliers. Cela montre combien il peut être utile d’être membre actif dans une communauté solidaire.

Le salut entre motards contribue à améliorer l’image publique que notre communauté a auprès du grand public. Il n’y a rien de plus gratifiant pour un conducteur novice lorsqu’il voit deux bikers se faire signe ou s’aider mutuellement sur la route. Voir ces marques d’attention crée une image positive des membres pratiquant cette activité sportive exigeante.

Il ne faut pas oublier que derrière chaque casque se cache un être humain avec ses propres émotions et aspirations personnelles. Le simple geste de dire bonjour peut faire la différence pour quelqu’un qui a eu une mauvaise journée ou pour un conducteur novice cherchant des conseils.

Le salut entre motards est bien plus qu’une banale marque de courtoisie. Il est le symbole d’une communauté soudée et respectueuse qui partage les mêmes valeurs autour du savoir-faire technique et moteur. C’est pourquoi il faut continuer à pratiquer cette tradition avec fierté en restant vigilant sur nos routes tout en gardant un œil attentif sur nos camarades de route.

à voir