Comment reconnaître les plaques d’immatriculation des pays européens ?

La présentation des plaques d’immatriculation diffèrent généralement en fonction des pays. En Europe par exemple, il y a des différences importantes concernant les plaques d’immatriculation. La différence peut être marquée par la couleur. Les lettres peuvent également marquer la différence. Mais, comment reconnaître de façon concrète les plaques des pays d’Europe ? Voici un article qui vous renseigne à ce propos.

L’identification des plaques d’immatriculation en fonction des couleurs

Les couleurs font parties des choses sur lesquelles on peut se baser pour différencier les plaques. En effet, en Europe, les couleurs varient selon les pays. Vous pouvez donc en tenir compte pour reconnaître la provenance des plaques. S’agissant des plaques, la couleur la plus utilisée en Europe est la couleur blanche. Elle est plus précisément, utilisée pour colorier le fond des plaques. La couleur noire par contre n’est pas aussi, utilisée que celle blanche. Elle est la couleur la moins utilisée en matière d’immatriculation. Les plaques de fonds noires font référence aux îles de la Manche.

A lire également : Que faire en cas de perte de son permis de conduire ?

Il en est de même pour Liechtenstein. Outre les couleurs noires et blanches, les jaunes sont également, utilisées. Les fonds jaunes sont souvent utilisés pour les plaques de la Grande-Bretagne. À Gibraltar aussi, c’est le fond jaune qui est utilisé pour les plaques d’immatriculation. Luxembourg ne fait pas exception à la liste des pays et régions marqués par les fonds jaunes.

A lire en complément : Comment percer une plaque d'immatriculation PLexi ?

Les couleurs ne sont cependant pas les seuls identifiants. Il y a également les lettres qui sont révélateurs en matière de plaque d’immatriculation.

Reconnaître les plaques d’immatriculation en tenant compte des lettres

Si les couleurs permettent de deviner la provenance des plaques, les lettres encore plus. Les lettres marquées sur les plaques d’immatriculation sont vraiment révélatrices. Il suffit d’y faire un peu plus attention pour deviner l’origine de la plaque. Très souvent, se sont les lettres qui mettent la puce à l’oreille. Les véhicules français portent par exemple F comme lettre sur la plaque d’immatriculation. Pour la Roumanie, vous verrez plutôt les deux premières lettres. Mieux, il sera : inscrit RO sur la plaque d’immatriculation.

Les plaques d’immatriculation de l’Espagne quant à elles sont : marquées par la lettre E. Pour la Turquie par contre, il est : marqué la première et la troisième lettre du nom (TR). Vous remarquez qu’il y a une petite différence. Il en est de même pour la Bulgarie qui est : marquée BG. Les plaques d’immatriculation de l’Autriche portent quant à elles la lettre A.

Vous pouvez donc faire des jeux de mots pour deviner l’origine des plaques d’immatriculation. Notez qu’en dehors des couleurs et des lettres, les logos peuvent vous aider. Il arrive aussi que les drapeaux soient, représentés sur les plaques.

Comment déchiffrer les codes régionaux sur les plaques d’immatriculation européennes

En plus des couleurs et des lettres, les plaques d’immatriculation européennes comportent souvent un code régional. Ce dernier permet de savoir dans quelle partie du pays le véhicule a été immatriculé. Pour la France, par exemple, chaque département possède son propre code : ’01’ pour l’Ain, ’02’ pour l’Aisne, et ainsi de suite jusqu’à 95 pour le Val-d’Oise. Cette combinaison alphanumérique peut être située avant ou après le logo représentant la région où le véhicule est immatriculé.

Les codes régionaux sont aussi présents sur les plaques d’immatriculation des autres pays européens tels que l’Allemagne qui utilise une combinaison de deux à trois lettres suivies d’un à quatre chiffres. Les premières lettres indiquent généralement la ville ou la région où se trouve le propriétaire du véhicule. ‘B’ désigne Berlin et ‘M’ Munich.

L’Italie quant à elle utilise une plaque tricolore avec les couleurs vert-blanc-rouge en banderole horizontale dont chaque bordure porte douze étoiles dorées symbolisant l’Union Européenne. Le symbole ‘IT’ figure en bas à gauche tandis qu’un nombre composé de deux chiffres suivi par trois lettres correspond au numéro minéralogique attribué aux voitures italiennes.

Il existe différentes méthodes pour reconnaître les plaques d’immatriculation européennes telles que leur couleur, leur logo, leurs lettres et leur code régional. En prenant en compte ces indices, il est possible de deviner l’origine géographique d’un véhicule dans l’Union Européenne. Ces informations peuvent être utiles pour les voyages à travers le continent.

Les particularités des plaques d’immatriculation des pays non membres de l’Union européenne

Si les plaques d’immatriculation des pays membres de l’Union européenne sont relativement similaires, celles des pays non membres peuvent varier considérablement. Par exemple, aux États-Unis, chaque État possède son propre modèle de plaque d’immatriculation. Les couleurs et les designs sont choisis par chaque gouvernement local et n’obéissent à aucune réglementation fédérale.

En Amérique du Sud, le Brésil utilise une plaque blanche avec des lettres noires ou rouges et un nombre composé de trois lettres suivies de quatre chiffres. Le logo indique l’état où la voiture a été immatriculée, alors que la couleur du texte permet de déterminer le type d’utilisation du véhicule : rouge pour les taxis, noir pour les voitures personnelles.

En Asie, les plaques d’immatriculation chinoises comportent sept caractères en mandarin (le numéro minéralogique est généralement placé au milieu). La première lettre désigne la province dans laquelle le véhicule est immatriculé, tandis que les deux premiers chiffres correspondent à l’année pendant laquelle cette plaque a été attribuée.

La reconnaissance des plaques d’immatriculation hors Union européenne peut donc être plus difficile en raison de leur diversité. Il faut cependant garder à l’esprit qu’il existe souvent une logique derrière ces choix stylistiques qui peut aider à comprendre certaines particularités. Vous devez vous renseigner sur leurs systèmes d’immatriculation pour éviter tout problème lors de contrôles.

à voir